4 jours de treks au Népal, au pied de l’Himalaya mais … dans le brouillard !

En arrivant à l’aéroport de Katmandou, nous sommes tout de suite mis dans l’ambiance du Népal. Contrôle douanier inexistant, obtention du visa en deux minutes, taxi des années 60, pas d’éclairage et routes en piteux état. Pour économiser un dollar chacun, nous passons une demi heure à négocier une chambre et partageons finalement deux lits pour trois !

Au réveil, nous réservons un trek de 4 jours dans la région de Katmandou et partons en début d’après midi. Après l’ascension de 4000 marches, nous passons une première nuit dans les montagnes. Nous nous levons au petit matin pour apercevoir (vraiment de loin !) quelques uns des plus hauts sommets de la chaîne de l’Himalaya. La journée, nous marchons le long des collines en traversant des villages coincés dans l’ère du temps. Ce sont davantage des paysages de basses montagnes avec des cultures en terrasse (et même quelques champs de cannabis !) que des hauts sommets enneigés. Ce trek nous permet de rencontrer les population locales et les enfants sont toujours très contents de faire quelques mètres avec nous. Malheureusement, le temps est nuageux et nous sommes déçus de ne pas pouvoir admirer les montagnes.

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

Au retour, nous faisons un stop à Bagdapur. Construite au 16° siècle, cette ville est réputée pour son architecture ouvragée. A chaque pas, nous admirons un joli balcon, une poignée de porte originale, un patio caché ou Angkor un temple travaillé. La ville est pleine de charme.

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

Au retour du trek, Thomas ressent comme une « légère » frustration. 4 jours de marche, 100 euros en moins sur son compte bancaire (déjà peu fourni) et toujours pas de photo de l’Everest. C’est décidé, il sort les grands moyens et prend un avion pour aller voir le toit du monde à bord de Pigeon Airlines. Mais encore une fois, l’Everest est dans les nuages. Ce  n’est apparemment pas la bonne saison pour visiter le Népal. Ce n’est pas grave, il est déjà temps de partir pour l’Inde, le 18ème et dernier pays de notre tour du monde.

SONY DSC

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s