Bagan, la ville aux 4 000 pagodes, temples et stûpas

Arrivés à Bagan au petit jour, nous louons des vélos pour aller visiter le fabuleux patrimoine architecturale de la ville. Mais avant, petit détour par une fabrique de cheerots (cigares birmans). A 2 centimes l’unité, nous en achetons quelques uns pour la suite du voyage.

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

Nous partons ensuite pédaler au milieu des pins et contemplons la multitude de petits temples, construits entre le XIe et le XIIIe siècle. La balade est un vrai spectacle : nous nous arrêtons régulièrement pour explorer un temple, admirer le paysage ou prendre une photo. Sur notre route, nous croisons un enfant birman de 7 ans, qui nous sert de guide pour une partie de l’après-midi. Au Myanmar, les enfants sont très ouverts et débrouillards, il est donc facile de lier contact avec eux pendant quelques heures. Nous profitons de cette promenade pour visiter une fabrique de laque, artisanat local très développé. Nous sommes impressionnés par la technique, la précision et la patience nécessaire pour produire un objet : un mois et une dizaine de couches de laque sont indispensables pour construire une petite tasse !

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

Le soir, nous grimpons sur la pagode Shwesandaw pour profiter du coucher de soleil. Le changement de lumière donne une teinte magnifique aux briques des monuments : le spectacle est tout simplement magique !

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s